Fanny De Lemos - Enseignante spécialisée en graphopédagogie

Droitier ou gaucher ? La réponse à cette question vous semble évidente ? Il est parfois plus difficile d’y répondre pour certains enfants qui peuvent se tromper de latéralité. Les problèmes liés à ce trouble sont alors nombreux, notamment dans le domaine de l’écriture.

Qu’est-ce que la latéralité ?

La latéralité est le fait d’utiliser plus facilement les organes d’un coté du corps : le droit ou le gauche. Elle s’exprime par l’usage d’une main directrice, mais elle concerne aussi les yeux, les oreilles, les jambes, les pieds et encore d’organes ou membres. En conditionnant une certaine autonomie motrice et psychique, le processus de latéralisation joue un rôle essentiel dans le développement de l’enfant, en lui permettant d’acquérir une bonne perception de son corps et en facilitant la manipulation des objets.

La prédominance manuelle apparaît souvent vers l’âge de 4 – 5 ans, avant cela il est normal de constater des changements ponctuels d’une main à l’autre.

En moyenne, seul 10 % des individus dans une population sont gauchers et on constate aujourd’hui qu’environ un enfant sur quatre montre des troubles liés à la latéralisation (enfants non-latéralisés ou présentant une latéralité contrariée). En effet, le choix de la main dominante peut être conditionné par différents facteurs comme l’environnement social, culturel ou psychologiques, ce qui peut amener à sélectionner une main plutôt qu’une autre en contrariant sa latéralité.

Quand faut-il consulter une graphopédagogue ?

Votre enfant peut présenter des troubles de la latéralité, si :

– Il utilise ses deux mains sans préférence lors de différentes activités (mettre la table, couper la viande, écrire …) ;

– Il exécute des tâches scolaires trop lentement ;

– Il a du mal à différencier sa droite de sa gauche ;

En cas d’inquiétude, de doute, des tests de latéralité existent afin de vérifier la bonne latéralisation de l’enfant. Si ces tests révèlent une mauvaise latéralisation, la rééducatrice en écriture peut intervenir pour aider l’enfant à réécrire de sa main dominante.

Sources :

https://www.b-paramedical.fr/articles/psychomtricite/pratiques-professionnelles/32-le-processus-de-lateralisation-et-lateralite.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/latéralité

https://www.bloghoptoys.fr/la-lateralite-comment-ca-marche

Pour aller plus loin :

Une vidéo très intéressante : Pourquoi les gauchers ?

Droitier ou gaucher : de l’importance de la latéralité chez l’enfant : Droitier ou gaucher de l’importance de la latéralité chez l’enfant.

Les gauchers et l’écriture : gaucher et dysgraphie.

Fermer le menu